Voyages

Mon ouverture sur le monde des autres

New York City

Ceci constituait ma première visite de la « Grosse Pomme ». Il faut une première fois à tout et à tout âge !
Réellement impressionnant, visite à faire au moins une fois dans sa vie, ne serait-ce que pour comprendre l’engouement qu’il peut y avoir pour cette ville.


Tout d’abord il faut noter que New York City (NYC) change de visage environ toutes les 3 heures : à 6h du matin vous ne croisez quasiment personne et cela reste désert, à 9h cela grouille de monde qui est déjà au travail, en train de s’y rendre, prenant un café au passage ou déjà à son énième café de la journée, à midi l’heure des food trucks… C’est juste fou.

Il y a un côté décevant à NYC dans le manque de propreté de la ville, dans ses trottoirs défoncés, dans cette foule qui vous emmène quoi que vous vouliez faire, dans cette intrusion d’images, de sollicitations (y compris des taxis). Et en même temps un côté juste fou, car vous avez toujours les yeux en l’air à regarder jusqu’où peut monter cette fameuse skyline. La place au soleil est cher dans cette ville, et encore plus à Wall Street où clairement l’immeuble voisin se reflète directement dans vos vitres.

Mais au delà de ses building NYC n’est pas en reste concernant ses musées, ses monuments, ses nombreux parcs (dont Central Park) et bien entendu Ground Zero. Hommage impeccablement réalisé à une tragédie, tout y est sobriété et démesure : le vide, le bruit de l’eau, les chute, les matières choisies… C’est réellement très impressionnant. A deux semaines du 70eme anniversaire du Débarquement en France de la seconde guerre mondiale, une chose est certaine : on a évolué côté mémorial !!

Et pour le MoMA (Museum of Modern Art), désolée mais j’ai tout de même une préférence pour le Tate Modern de Londres, que je trouve moins « contemplatif ». Il n’en reste pas moins que certaines œuvres résonnent en moi et qu’il fallait les partager.
Pour le MET (Metropolitan Museum), clairement quand vous avez fait le Louvres, vécu à Paris, visité une partie de l’Egypte, Londres, Florence Rome et une partie de l’Italie, l’attrait est tout de suite moins fort. Il est à noter les quelques Caravaggio et la particularité sur l’aile dédiée à l’histoire des Etats Unis : on a des vases avec des représentations d’ethnies indiennes ce qui est plus rare pour nous européens.

Ah !! Particularité de NYC : il y a 3 Grom en été !!
Et normalement on y retourne en octobre !!

Post a comment