Voyages

Mon ouverture sur le monde des autres

Sur le chemin de la rentrée

Voilà j’ai un profil LinkedIn tout beau tout propre, une nouvelle photo, tout ce qui est dit dedans est vrai.

Comme dirait l’autre, le jeu dans LinkedIn c’est de ne pas parler de ce que tu as fait ou de combien tu sais que tu es douée, mais de laisser les autres le faire. Je l’ai fait et sans tricher. La seule retouche que j’ai faite c’est de demander une recommandation en anglais plutôt qu’en français.

C’est drôle ce jeu de « dis moi que tu as bien aimé travailler avec moi », « oui j’ai fait plein de trucs regardez ! », parce qu’en vrai j’ai fait tellement d’autres choses ces derniers mois mais qu’il ne serait pas « correct » de mettre sur ce profil.

J’ai voyagé, j’ai pris le temps, le temps de prendre mon petit déjeuner chaque matin, quel bonheur vous n’imaginez pas. Le temps d’aller faire du patin à glace en pleine journée, de discuter avec un grand père qui en avait envie avant d’aller à un entretien, le temps de rencontrer des gens, de les aider, qu’ils m’aident, d’être humaine…
Le temps d’écrire, de lire, de regarder des séries, de découvrir des nouveaux lieux, de me perdre dans ces lieux, de me remettre au vélo, de marcher, de flâner au marché, de découvrir un super restaurant végétarien, de faire de la couture, de faire des choses par moi-même plutôt que de tout acheter…

J’ai vu la Statue de la Liberté, Chicago, des ours, des baleines, le MOMA, dégusté une glace GROM de NYC cette fois, fais des balades en raquettes (et eu des courbatures pendant trois jours), coupé un arbre de Noël en pleine forêt, vu des dizaines d’écureuils tous les jours, découvert les vrais bagels, les bleuets, cuisiné 10 fois plus qu’avant, je me suis habituée au faux beurre, au pain de mie, au cheddar, compris qu’on pouvait vivre à deux dans une maison avec deux salles de bains et demie et trois voitures en étant dans la « moyenne » locale, vécu Halloween avec des tas de gens déguisés et mangé des bonbons pendant une semaine :)

C’est sûr que je n’ai pas pour autant écumé les bars ou rien fait de mes huit mois : j’ai réalisé ce qui est sur mon profil LinkedIn, j’ai les fiches de salaires qui le prouvent. Mais voilà je n’ai pas fait que cela loin de là. Et le reste de ce qui est « omis » volontairement sur mon LinkedIn n’est juste pas racontable, car trop long, trop intense et surtout trop personnel.

Post a comment